Domaines d'intervention

Santé animale

Organisation du service 

 

 

Le service Santé Animale se divise en 4 pôles d’activités d’analyses :

- Autopsie / Bactériologie / Parasitologie / Hématologie,

- Immuno-sérologie,

- Biologie moléculaire : PCR en temps réel,

- Encéphalites spongiformes transmissibles (ESB et tremblante).

 

Ces 4 unités sont soutenues par 1 pôle logistique.

 

Analyses effectuées 

 

 

- Analyses sérologiques,

- Autopsies,

- Hématologie,

- Aide au diagnostic,

- Analyses parasitologiques,

- Analyses bactériologiques classiques et spécialisées,

- Analyses mycologiques,

- Biologie moléculaire, PCR en temps réel.

 

Techniques employées 

 

 

- Autopsies,

- Recherche de parasites par différentes méthodes (Sel, Stoll, Mac Kenna...),

- Recherche par culture sur milieux classiques et spécifiques,

- Identification bactérienne par galeries biochimiques ou par tests complémentaires,

- Sérologies par Agglutination rapide, ELISA, Fixation du complément,

- Biologie-moléculaire : PCR (Polymérase Chain Reaction) en temps réel. 

Matériel utilisé 

 

 

Matériel classique, spécifique et automates utilisés dans ces secteurs :

- automate PCR (Polymérase Chain Reaction) temps réel,

- automate de sérologie,

- automate d'hématologie.

 

 

Certifications, accréditations et agréments 

 

Agréments du Ministère de l’Agriculture pour les maladies règlementées :

- salmonelles, métrite contagieuse équine, brucellose (sérologie et culture), leucose, Aujeszky, peste porcine classique, fièvre aphteuse, fièvre catarrhale ovine, grippe porcine (Virus Influenza porcin).

Le laboratoire est reconnu par le ministère de l'Agriculture pour les analyses de grippe aviaire  (Virus Influenza aviaire).

- Accréditations COFRAC, LAB GTA36 (essais et analyses en bactériologie animale) et LAB GTA27 (essais et analyses en immuno-sérologie animale).

 

A la rencontre du client 

 

 

A ce jour, tout  bovin qui décède de maladie ou d’accident, est prélevé à l’équarrissage. Il est analysé  pour surveiller que le prion de la vache folle est bien absent.

Par ailleurs dans les abattoirs, tous les bovins nés avant 2002 font l'objet d'une analyse d'ESB systématique avant la commercialisation de leur viande.